La quête du mascara parfait


Flanquée derrière mon écran, sirotant un énième Coca Zéro et me laissant bercer par le son de Sept à Huit; je surfe de blogs en blogs et je m’extasie toujours devant les immenses collections de vernis et de fards à paupières que les blogueuses nous présentent. De mon côté, je ne pensais pas réellement avoir une quelconque addiction pour le maquillage et les cosmétiques . Je pensais être plutôt du genre à racler le fond d’un pot de crème avant d’en racheter un autre. Je me trouvais même plutôt raisonnable. Mais ça, évidemment, c’était bien avant de m’être rendue compte que je possédais pas moins de seize mascaras à peine entamés et abandonnés sur un coup de tête pour partir avec un autre. Oui, je ne suis pas fidèle à mon mascara. Je cherche toujours mieux, et même quand je pense en avoir trouvé un parfait, il y a forcément un jour où je lui fais faux bond. Aujourd’hui, j’ai donc eu envie de leur donner leur heure de gloire et de vous présenter mes quatre mascaras fétiches.

1. Mascara « Le 2 » de Guerlain – Prix indicatif : 32€

+ : Les deux brosses

: Application un peu longue


Voici le dernier à avoir rejoint ma collection: sur un coup de tête, jeudi dernier à l’aéroport, ne doutant de rien, j’ai carrément investi dans un coffret 2 Mascaras. Autant dire que je fais confiance à Guerlain de manière totalement aveugle. Et finalement, j’ai sûrement eu raison. Le 2 de Guerlain combine deux brosses de tailles différentes pour permettre de maquiller jusqu’au moindre petit cil, c’est d’ailleurs LA caractéristique vantée par la marque pour ce mascara deux en un. Et bien écoutez, pour moi, c’est vraiment le must, car au final, le matin, j’ai plutôt tendance à me tartiner entièrement le visage de mascara et à me retrouver avec les cils englués et pas franchement au beau fixe. L’avantage des petites brosses, c’est que ça permet vraiment de se maquiller les cils sans se retrouver avec d’affreuses tâches noires (bon, pour moi, autant dire que c’est un énorme avantage mais il faut dire qu’il y a certainement des filles plus douées que moi) mais le revers de la médaille, c’est que ça prend plus de temps. De plus, pour obtenir un effet volume intense, il faut quand même avoir la main lourde et prendre le temps d’appliquer une bonne tonne de couches.

2. Mascara « Hypnose Drama » de Lancôme – Prix indicatif : 27€

+ : Un volume démentiel

: Le mascara sèche vite dans le tube

Quand j’ai découvert ce mascara la première fois, juste pour le cliché, c’était à La Rinascente de Milan et il est devenu sans conteste le mascara que j’ai renouvelé le plus. Pendant un an, je n’achetais plus que celui-ci car il était pour moi LE meilleur mascara du marché (mais ça, c’est du passé). L’Hypnose Drama tient réellement ses promesses et offre un volume extraordinaire aux cils. On peut amplifier le volume autant que l’on souhaite en appliquant plusieurs couches successives, et ceci, sans n’avoir aucun paquet. Le seul problème pour moi est la durée de vie de ce mascara, qui à force, me fait quand même un peu sourciller à chaque fois que je dois dépenser trente euros. Je suis obligée de le changer tous les mois car le produit sèche très vite, et au bout de trois semaines/un mois, il est presque impossible à appliquer.

3. Le mascara « Effet faux cils » de Yves Saint-Laurent – Prix indicatif : 30€

+ : Une longueur démesurée

: Une longueur démesurée

Oui, bizarrement, la seule chose que je reproche à ce mascara, c’est d’être trop parfait. C’est-à-dire que dès la première couche appliquée, les cils font immédiatement des mètres et des mètres de longueur et j’ai du mal à obtenir du volume, car à chaque nouvelle couche, les cils s’allongent à nouveau, de telle sorte qu’on a un peu l’impression d’être sortie tout droit d’Orange Mécanique. Au final, ce n’est pas un mascara que j’utilise quotidiennement car je le trouve trop « spectaculaire ». Alors c’est sûrement aussi parce que mes cils sont déjà très longs à la base, et ce que je recherche dans un mascara, c’est plutôt le volume. Je pense qu’il doit être absolument PARFAIT pour une base de cils courte, car il permet d’obtenir une longueur impressionnante très rapidement.

4. Mascara « Dimension volume extrême » de Incarose – Prix indicatif : 15€90

+ : Rapport qualité/prix

: AUCUN


Et voilà pour moi le mascara que j’ai envie de sacrer aujourd’hui comme le roi des rois, comme le Graal, comme la divinité absolue (Comment ça j’exagère?). Je l’ai acheté par le plus grand des hasards, en tombant dessus à la caisse de ma pharmacie, il y avait une affiche qui le présentait comme un mascara révolutionnaire, et moi, j’ai toujours tendance à croire ce qu’on me dit bêtement, alors j’ai eu envie de l’essayer. D’autant plus que 15€90, c’était vraiment pas le bout du monde. Alors voilà, ce mascara qui ne paie pas de mine, est absolument renversant. Sa brosse en petits picots durs permet de séparer parfaitement les cils et d’étaler de manière uniforme le mascara et le volume obtenu est sans comparaison, je n’ai jamais eu un volume aussi parfait (non, non, même l’Hypnose Drama de Lancôme ne fait pas le poids…). Il faut savoir aussi qu’il part très bien avec n’importe quel démaquillant, ce qui est un point assez positif car bon, ce n’est jamais très flatteur de ressembler à un panda au réveil.

Et vous alors, quel est votre mascara fétiche?