Le calcul de l’IMC, drôle d’idée


Ça y est, nous revoilà, calculette en main, à tapoter ardemment pour savoir si l’IMC de cette année ne dépasse pas celui de l’année dernière.

Bon, c’est bien gentil tout ça, mais finalement, l’IMC, est-ce bien utile ? Peut-on s’y fier ? Et franchement, est-ce que ce chiffre représente quelque chose ?

Il ne s’agit pas ici de descendre en flèche tout ce qu’on lit ou voit dans les magasines et documentaires télé car l’IMC (Indice de masse corporelle) est un indice relativement fiable, dans la mesure où il est appliqué sur une personne ne pratiquant aucune activité physique, car comme nous le savons, le muscle « pèse » plus lourd que le gras. Si vous êtes relativement entraînée, voire avec une ossature légèrement plus épaisse que la moyenne, vous serez certainement en surpoids avec cette méthode. Alors ne vous affolez pas, je vais vous proposer différentes façons de calculer votre « poids idéal ».

IMC = poids en kilos / (taille en m)²

Le résultat vous donnera un chiffre qu’il faudra analyser:

Résultat < 18 = maigreur
18 < Résultat < 25 = poids normal
25 < Résultat < 30 = surpoids
30 < Résultat = obésité

ATTENTION : Il ne faut surtout pas paniquer à la vue d’un chiffre ! Ce n’est QU’UN chiffre, qui peut changer tout au long de la journée, que vous ayez bu, fait de l’exercice, en fonction de ce que vous avez mangé, etc.

Indice de Broca

L’indice de Broca est une formule visant à estimer le « poids idéal » d’un individu en fonction de sa taille. C’est donc un indice encore moins fiable que celui de l’IMC, mais il reste toutefois un indicateur de poids idéal.

Poids idéal = taille en cm – 100

Formule de Lorentz

La formule de Lorentz est une version améliorée de l’indice de Broca en incluant le sexe d’une personne. Un coefficient est donné en fonction du genre de l’individu, il est de 2 pour les femmes, et de 4 pour les hommes. On a donc un indice qui va déjà se préciser un peu, car cette formule prend en compte un paramètre important dans le « poids idéal » d’une personne qui varie évidemment, d’un sexe à l’autre.

Poids idéal féminin = taille – (taille / 2) – 25
Poids idéal masculin = taille – (taille / 4) – 62,5

Formule de Creff

Cette formule vise également à trouver le poids idéal d’un individu. Il s’agit d’une version légèrement améliorée de la précédente en incluant cette fois l’âge et la corpulence de la personne. Cependant, le sexe n’est plus une donnée qui entre en considération pour calculer son poids idéal.

Indice de corpulence:
Gracile = 0.9
Normal = 1
Trapu = 1.1

Poids idéal = (taille – 100 + (âge / 10)) * 0.9 * indice

Formule de Monnerot-Dumaine

La formule de Monnerot-Dumaine donne également un poids idéal, mais cette fois, en fonction de la circonférence du poignet (CP). Cette mesure à pour but de prendre en compte la corpulence d’une personne et de l’inclure dans le calcul du poids idéal. L’indice prend donc une dimension corporelle afin de calculer le « poids idéal », et ainsi, le sexe de l’individu disparaît au profit de la « carcasse » de l’individu !

Poids idéal = (taille – 100 + (4 * CP)) / 2

Encore une fois, ces formules sont très intéressantes pour estimer son poids idéal ou sa masse grasse, mais dans une certaine mesure. La méthode la plus fiable existant à l’heure actuelle (et la plus utilisée dans le milieu sportif), est celle des pinces à plis cutanés. Des données sont prises à des endroits très précis sur le corps et donnent une moyenne de la masse grasse d’une personne (en pourcentage).

J’insiste, ne prenez qu’avec des pincettes les chiffres que vous pouvez trouver avec ces différentes formules… l’idée même de « poids idéal » étant très subjective, regardez à quel moment de votre vie vous vous êtes sentie le mieux, et regardez quel poids vous faisiez (ou faites encore !), et ce calcul me paraît être de loin le plus efficace !

Bonne semaine à toutes !